Chronique dofus astuce kamas
Par cyril / November 10, 2017 / Pas de commentaires

Guide du débutant – Dofus monocompte : Notre astuce kamas !

Te revoilà jeune pousse ? Avide que tu es, tu viens sans doute me voler ma meilleure astuce kamas ?! J’en étais sûr, mais sache que jamais je ne te révélerai mon secret ! Oh puis si, assieds-toi je vais tout te dire, j’ai rien à faire de ma journée de toute façon…

Donc… comment se faire des kamas dans Dofus ? Si la technique miracle n’hésite pas, ce sont tes petites habitudes en jeu qui te rapporteront des millions. Le petit guide que je vais t’exposer s’applique à Dofus en général même s’il est particulièrement adapté aux serveurs monocomptes sur lesquels tout est évidemment un poil plus compliqué. Prêt à devenir multimillionnaire ? C’est parti !

Faire ses premiers kamas : drop les bonnes ressources

Tu as gagné pas mal de niveaux mais il te manque maintenant un petit quelque chose : des kamas ! Pour créer un équipement plus pimpant que ta misérable panoplie bouftou ou moskito, il te faudra pas mal d’argent. Imaginons que tu n’aies actuellement pas le moindre kama dans ta bourse, ou à peine de quoi te payer un zaap. Avant de devenir riche, il faudra forcément que tu génères des kamas et pour cela, il faudra drop !

Mais avant de te lancer à corps perdu dans un combat sanglant contre un pauvre bouftou broutant tranquillement dans son coin, il va falloir utiliser deux outils fort ingénieux : les hôtels de vente et ton cerveau.

Étape numéro un, essayer d’estimer rapidement ce dont les gens ont besoin. Pour cela rien de compliqué, il te suffira de te rendre au zaap ou à la banque de Bonta, sans doute les deux lieus les lus fréquentés de la ville la plus active du Monde es Douze. Ici, tu pourras observer le va et vient de la populasse et jeter un coup d’œil à leur panoplie, ou du moins ce que tu peux en voir. Essaye d’estimer rapidement le niveau moyen des joueurs en fonction de leur cape et coiffe. Si au moment ou j’écris cet article on peut situer le cœur actif des serveurs monocompte entre les niveaux 50 et 100, cela n’est évidemment pas le cas sur tous les serveurs.

Une fois que tu as un ordre d’idée de qui constitue le cœur de la population active de ton serveur, tu vas devoir trouver les différents équipements qui intéressent ta cible. Tu es sur le serveur Lacrima et tu t’es donné comme cœur de cible les joueurs niveau 50 à 80 ? Quels sont donc les équipements et panoplies les plus recherchées à ce niveau ? Après quelques recherches avec ton ami Google, tu devrais penser à des panoplies comme la pano Tortue, Scorbute, Blop et Blop Royal… Si tu as toi même un niveau plus élevé que la moyenne, tu peux tenter de t’attaquer à des ressources moins faciles d’accès et donc plus chères !

dofus_monocompte astuce kamas
Des ressources indispensables pour la panoplie Abra Ancestral… donc chères !

Tu peux donc supposer que les ressources liées à ces panoplies sont très recherchées et qui dit demande forte dit prix élevés ! Il est alors temps d’aller arpenter les hôtels de vente. Va voir du côté des ressources, des mineurs, des bûcherons ou encore des alchimistes et part à la chasse des ressources te semblant les plus rentables. Et par rentables, je n’entends pas seulement les plus chères. Identifier une ressource chère, c’est bien beau, mais si elle se drop sur un monstre insupportable à un taux ridicule, ce n’est pas forcément un choix judicieux.

Voici quelques exemples de ressources particulièrement rentables en ce moment sur les serveurs monocomptes. Ne prends pas ces exemples comme les « meilleurs » moyens d’avoir des kamas. Il s’agit juste de quelques ressources assez simples à obtenir et se vendant à un bon prix… mais cela pourrait changer en quelques jours seulement !

Gagner des kamas sans rien faire ? L’investissement !

Dofus, c’est comme la vraie vie : plus tu as d’argent et plus tu en gagnes !

Maintenant que tu as gagné quelques kamas, il faut garder la tête froide. Plutôt que de te jeter sur ton futur équipement comme un affamé, pense sur le plus long terme. Il est bien plus simple de gagner des kamas lorsqu’on a déjà des kamas et il n’est pas forcément judicieux de privilégier l’équipement en se ruinant à nouveau. Sois donc patient et investis tes kamas pour continuer à faire grossir ta bourse.

Il est donc temps de parler de l’activité qui te fera connaitre la vie de boursier : l’achat-revente. Les hôtels de vente sont ton nouveau chez toi et tu devras y passer un peu de temps régulièrement pour que cette astuce fonctionne correctement.

Le concept de l’achat-revente est simple : acheter des ressources et les revendre plus chères. Facile non ? Mais avant que tu commences à parcourir l’hôtel de vente à la recherche d’objets dont le prix actuel est plus bas que la normale, voici un petit conseil qui te facilitera la vie. La méthode la plus simple pour spéculer en revendant est de profiter des différentes quantités de ressources vendues. Reprenons en tête l’exemple de notre joueur type sur Lacrima de niveau 60 à 80. L’une des panoplies les plus recherchées pour les personnages feu de ce niveau est le set du Scorbute. En regardant les recettes, tu pourras remarquer une ressource particulièrement onéreuse qu’il faut en quantité : les graines de scorbute. Un petit œil en hôtel de vente et surprise : le prix à l’unité est nettement inférieur au prix à la dizaine.

dofus astuce kamas scorbute

Prenons donc l’exemple d’un investisseur malin voulant se faire un peu d’argent avec la vente de Graines de Scorbute. Il sait que cette ressource sert à créer une panoplie très demandée et qu’il faut une grande quantité de graines pour la créer (25 pour l’amulette et 15 pour la coiffe). Il suppose donc que les ressources vont se vendre rapidement par 10 et qu’il pourra donc récupérer ses gains et réinvestir 3 fois par jour : le matin avant d’aller au boulot, le midi pendant sa pause déjeuner et le soir en rentrant.

Le matin du premier jour, il achète 20 graines à l’unité pour une valeur de 96 000 kamas (un peu moins, mais arrondissons ! Il revend alors deux lots de 10 graines à 60 000 kamas chacun. Il paye environ 2500 kamas de taxe et empoche rapidement ses 120 000 kamas. Il effectue la même opération à sa pause du midi et le soir. Calculons rapidement ce qu’il a gagné en une journée pour seulement quelques minutes de jeu :

120 000 (kamas empochés suite à la vente) – 95 500 (kamas investis + taxe de vente) = 21 500 kamas de bénéfice. Avec trois sessions d’achat-revente par jour, notre joueur a donc remporté 64 500 kamas… pour seulement 95 500 kamas d’investis !

dofus_astuce_kamas_blop
Un autre bon moyen de se faire quelques kamas !

En ajoutant l’argent rapporté à votre pécule dédié à l’achat-revente, tes gains quotidiens gonfleront encore et encore. Voici quelques conseils qui t’éviteront de te diriger vers des mauvaises affaires peu rentables :

  • Si tu achètes en petite quantité pour revendre plus cher par 10 ou par 100, assure-toi que la ressource en question est nécessaire en grande quantité dans des recettes ! Si tu choisis de vendre par 100 une ressource que les joueurs ne veulent qu’en un exemplaire, tu auras bien du mal à vendre ton lot !
  • Ne te cantonne pas à une seule ressource ! En investissant sur plusieurs ressources et en essayant régulièrement de t’insérer sur de nouveaux marchés, tu t’adapteras plus facilement à l’évolution des besoins des joueurs. À mesure que les joueurs progressent, certaines ressources deviennent obsolètes alors que d’autre prennent beaucoup de valeur.
  • Étudie les variations de prix. Si le prix d’une ressource baisse régulièrement et que tu as en HDV cette ressource en vente à un prix élevé, aligne-toi sur la baisse de prix. Mieux vaut gagner un peu moins que prévu plutôt que de se retrouver avec une cargaison de ressources qui ont perdu toute leur valeur.

Les cartes sont entre tes mains, jeune pousse ! Sois opportuniste et rigoureux et l’opulence te tendra les bras. Pour ma part, je te souhaite bonne chance dans ta quête d’enrichissement et à bientôt pour un nouveau Guide du Débutant !

Partager l'article

Articles

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *