News Romain Bigeard, Manager de UOL, chagge la foules des LCS EU Finals
Par cyril / September 5, 2017 / Pas de commentaires

League of Legends – la finale des LCS EU enflamme l’AccorHotels Arena

Le public français est reconnu à travers le monde comme étant le plus bruyant (et sans doute aussi le plus fou) lors des grands événements League of legends. Après les All-Star Paris en 2014 et les phases de groupe des Worlds 2015, c’est la finale des LCS EU qui a pris place dans la capitale française.

Une fois encore, c’est une foule en folie qui s’est emparée de l’AccorHotel Arena (anciennement connue sur le nom de Bercy) pour encourager les 4 meilleures équipes européennes de ce Summer Split 2017 : H2K Gaming, Fnatic, Misfits Gaming et G2 Esports. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le public français a rayonné par ses Ola ininterrompues, ses chants et son soutien sans faille aux différentes équipes à travers ces deux week ends de compétition.

Un résultat inattendu : la chute de Fnatic

Si vous suivez les compétitions européennes de league of legends, vous connaissez Fnatic. L’équipe la plus supportée du vieux continent a un palmarès incroyable : vainqueur du premier tournoi majeur de League of Legends en 2011, champion d’Europe à 5 reprises, vainqueur de plusieurs tournois majeurs comme les IEM ou Dreamhack… une équipe que l’on attend au plus haut niveau en toutes circonstances.

Pourtant, les 5 joueurs Fnatic ont trébuché dès les demi-finales contre les Misfits : un adversaire de taille mais qui faisait clairement office de challenger dans ces phases finales. C’est donc les Misfits qui pour leur second split aux LCS accèdent à la finale contre des G2 Esports au sommet de leur art qui n’ont fait qu’une bouchée de leur opposant : H2K.

Malheureusement pour le David de ces playoffs, c’est bien le Golitah G2 qui s’imposera en finale sur un score de 0 à 3. Une défaite écrasante sur le papier au cours de parties pourtant bien disputées.

La France et League of Legends : l’histoire d’amour continue

Si les joueurs avaient à cœur de remporter la compétition, les français avait eux aussi leur réputation en jeu : celle de meilleur public au monde.

Grande finale des LCS EU Summer Split 2017

Et autant le dire, nous avons été à la hauteur des attentes et les événements marquants n’ont pas manqué. Nous retiendrons notamment l’émotion de Rekkles, l’AD carry élu MVP de ce Summer Split, au moment où tout l’AccorHotels Arena scandait son nom. Impossible d’oublier également le sourire de Hans Sama, jeune prodige français de Misfits Gaming qui a eu le droit à son chant d’anniversaire lors de l’événement. Un événement qu’il n’est pas prêt d’oublier.

Enfin, les chants et autres cris étaient de mise avec notamment la réplique du film 300 déjà largement scandée lors des précédents événements en France et qui a été remixée pour l’occasion : « Spartiates, quelle est votre région ? » hurlé par le commentateur Noi avant que la foule s’égosille « EU ! EU ! EU ! » (Europe). Un beau clin d’œil à l’éternelle rivalité entre Europe et Amérique du Nord !

Au vu de la réception aux événement Esport du public français et des récentes actions de Riot qui a ouvert des bureaux à Paris, on peut s’attendre à ce que l’histoire d’amour entre France et League of Legends se poursuive !

Partager l'article

Articles

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *