Présentation du jeu

Le MMORPG tour par tour sur navigateur !

Vous rêvez d’un monde magique, peuplé d’elfes, de dragons et de créatures terrifiantes ? Alors Chevalier du Dragon est fait pour vous !

Dans ce jeu sur navigateur alliant des mécaniques de MMORPG et de vieux RPG type Final Fantasy, vous incarnez un puissant héros devant combattre de féroces ennemis. Constituez votre équipe, améliorez votre personnage principal ainsi que les membres de votre troupe.

Au fil des niveaux, vous débloquerez de nouvelles capacités et de nombreuses aptitudes : monter un cheval, puis un dragon, obtenir des ailes ou encore se marier. Parcourez les donjons, affrontez les monstres menaçant la paix et combattez les autres joueurs pour marquer votre nom dans l’Histoire.

Vos débuts sur Chevalier du Dragon

Chevalier du Dragon vous propose d’incarner un mage ou un chevalier. Préférez-vous vous battre vaillamment à l’épée ou utiliser votre mana pour lancer des sorts dévastateurs ?

Une fois votre héros sélectionné, vous suivrez une phase de tutoriel vous expliquant toutes les mécaniques du jeu. L’histoire n’est pas très intéressante, notamment à cause de la traduction approximative du jeu qui fait perdre beaucoup d’intérêt aux dialogues.

Heureusement, vous pouvez passer rapidement les dialogues et le guidage automatique de votre personnage vers les objectifs de quête vous permet de gagner beaucoup de temps pour vous concentrer sur les combats.

Au bout de quelques dizaines de minutes de jeu, vous recruterez un second personnage, puis un troisième. Vous entrerez donc rapidement dans le vif du sujet en faisant combattre et évoluer votre troupe de combattants.

Le but du Jeu

Dans Chevalier du Dragon, vous êtes libre d’occuper votre temps comme bon vous semble et le jeu dispose de beaucoup d’outils pour vous occuper chaque jour.

Premièrement, les donjons regorgent de monstres à affronter. Vous devrez être efficace pour réussir les défis vous demandant de finir chaque donjon en un nombre de tours limités.

Pour se faire, vous devrez avoir des personnages puissants, capables de se défaire des ennemis les plus redoutables en quelques coups seulement. Améliorez les compétences et l’équipement de votre équipe pour y parvenir.

Plusieurs mini jeux vous permettront de vous changer les idées tout en empochant des gains. Chasse au trésor, mini donjons… Vous avez de quoi vous occuper !

Enfin, quand les terrifiantes créatures ne suffiront plus à vous défouler, vous pourrez partir affronter d’autres joueurs dans l’arène pour tenter d’inscrire votre nom en haut du classement des meilleurs joueurs.

Les points clés de Chevalier du Dragon

Système de combat

Entre MMORPG et RPG old school, Chevalier du Dragon a su faire un mélange des genres des plus efficaces. Si les interactions entre les joueurs et le système de donjons a tout d’un MMORPG moderne, le système de combat rappelle beaucoup celui des RPG à la Final Fantasy.

Le combat se déroule en tour par tour, et à chaque tour de votre personnage principal, vous devrez choisir quelle compétence utiliser. Vous disposez d’une attaque simple qui vous confère de l’énergie. Utilisez ensuite cette énergie pour lancer des sorts dévastateurs et venir à bout de vos ennemis.

Composez votre équipe

Au fil de votre évolution dans le jeu, vous débloquerez de nouveaux personnages à ajouter dans votre équipe, jusqu’à un maximum de 5 héros.

Les nouveaux personnages s’obtiennent en récompense dans les donjons en grâce à un générateur vous permettant d’en invoquer un aléatoirement. À vous d’en débloquer le plus possible pour pouvoir créer l’équipe de vos rêves !

Les personnages ont des affinités les uns avec les autres, qui leur donnent des bonus lorsqu’ils sont ensemble dans une équipe. Consultez ces bonus et prenez les en compte lors de la création de votre escouade.

Amélioration de personnages

A chacun de vos combats, votre personnage principal gagnera de l’expérience qui lui permettra de monter en niveau. Vos héros secondaires ne gagneront pas d’expérience à la fin des combats. Pour augmenter leur niveau et les rendre plus puissant, il vous faudra utiliser des fruits d’expérience que vous obtiendrez en combattant.

Quand vos personnages atteignent des paliers de niveaux (20, 30, 40…), vous pourrez les faire évoluer en utilisant des dents du tigre. Comme pour les fruits, vous les obtiendrez en combat, dans des events ou grâce à la boutique.

Essayez de vous concentrer sur quelques héros plutôt que de vouloir tous les monter. Les fruits d’expérience et les dents du tigre sont des ressources rares que vous ne pouvez pas vous permettre de gâcher.

Système de monture

Peu après vos débuts dans Chevalier du Dragon, vous obtiendrez votre première monture. Une monture, en plus de son apport esthétique, peut-elle aussi évoluer et monter de niveau afin d’offrir des bonus de statistiques permanent à votre équipe.

Au fil des niveaux, vous aurez la possibilité d’avoir de nouvelles montures, plus belles mais aussi plus puissantes. Vous commencerez le jeu avec un cheval et vous pourrez en débloquer d’autres au fil du jeu : loup, griffon, phénix ou même d’énormes dragons.

Dernière News

News

Chevalier du Dragon – Infos

Par Cyril / March 6, 2017 / No Comments

Le genre du MMORPG sur navigateur n’en est qu’à ses débuts et les titres qui ont connu le succès se comptent sur les doigts de…

Lire l'article
News

Chevalier du Dragon – Les sorts du héros

Par Cyril / January 24, 2017 / No Comments

Au début de Chevalier du Dragon, vous aurez le choix d’incarner un chevalier ou un mage. Ce choix n’a pas d’influence sur la suite du…

Lire l'article
News

Chevalier du Dragon – l’évolution des personnages

Par Cyril / January 24, 2017 / No Comments

Le moyen le plus simple de renforcer les héros d’une équipe est de leur faire gagner des niveaux. À chaque niveau obtenu, un personnage améliore…

Lire l'article

3 Astuces pour bien commencer

NE GASPILLEZ PAS VOS CRISTAUX MAGIQUES

Les cristaux magiques permettent d’accéder à du contenu exclusif et à acheter divers objets. Vous en gagnerez lors de votre aventure mais cela reste une ressource rare. Si vous ne comptez pas investir d’argent dans le jeu pour vous en procurer, faites bien attention à la manière donc vous les dépensez !

SUIVEZ TOUJOURS LES QUÊTES

Après le tutoriel, vous serez lâché dans la Cité Sacrée. A partir de là, une multitude d’activités s’offriront à vous et il ne sera pas évident de vous y retrouver. Poursuivez vos quêtes, elles vous mèneront à toutes les activités possibles pour votre niveau, en plus de vous rapporter beaucoup d’expérience et d’objets utiles.

LE MODE AUTOMATIQUE N’EST PAS TOUJOURS LA SOLUTION

Chevalier du Dragon vous propose rapidement de passer vos combats en mode automatique. Votre personnage choisira alors les sorts à lancer seul, sans que vous ayez à intervenir. Si cette solution et bien utile pour la majorité des combats, vous avez tout intérêt à la désactiver quand les choses corsées commencent et à réfléchir à vos actions.

Test de la rédaction

Test
Par Cyril / January 24, 2017 / No Comments

Test Chevalier du Dragon

Chevalier du Dragon : un vrai MMORPG sur navigateur ?

A l’heure où la quasi-totalité des MMORPGs doivent être téléchargés, Chevalier du Dragon fait il exception à la règle en fournissant gratuitement un contenu suffisant et les qualités qu’on attend d’un MMORPG ? Oui… et non.

En lançant le jeu, on est immergé dans un univers medieval fantasy classique mais efficace. Les graphismes en 3D isométriques sont assez travaillés pour qu’on se prenne au jeu, et on enchaine les quêtes et les combats sans trop de difficulté.

D’un autre côté, en jouant à Chevalier du Dragon, on se sent tenu par la main. Sans doute trop pour un afficionado de MMORPG habitué à une certaine liberté.

Alors, qu’attendre de Chevalier du Dragon et du studio Opogame ?

Notre avis sur Chevalier du Dragon

On ne peut pas évoquer Chevalier du Dragon sans évoquer son principal défaut. La traduction française du jeu est bâclée et anéanti d’entrée de jeu l’intérêt de la lecture des dialogues.

Heureusement, le jeu nous guide de quête en quête sans qu’on ait à lire les dialogues pour savoir où aller. La linéarité du jeu qui pourrait être un défaut s’avère être un gros point positif, puisqu’elle permet d’ignorer totalement le contexte des quêtes.

On se retrouve donc à se balader en pilote automatique et à enchainer les combats. Les combats d’ailleurs sont un point fort de Chevalier du Dragon. On reste néanmoins loin des combats dynamiques d’un Tera, puisque l’éditeur a fait le choix des combats en tour par tour, rappelant immédiatement Final Fantasy.

Notre personnage principal dispose de 5 sorts qu’il acquerra au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu. Il n’y a malheureusement aucun moyen de choisir d’autres sorts ou de les personnaliser. On peut seulement les améliorer.

De même pour les personnages secondaires qui viendront rejoindre votre groupe de combat : leurs sorts sont fixes et ils choisissent eux même quelles actions effectuer.

Le jeu se révèle néanmoins intéressant dans son aspect stratégique. Au fur et à mesure que vous progresserez, enchainant les donjons, vous pourrez recruter de nouveaux héros et en débloquer d’autres avec un système de jetons.

Une grande variété de possibilités s’offre donc à vous quant à la composition de votre équipe. Si l’on couple cette large palette de héros avec un système d’équipements améliorables, on obtient alors un jeu avec un côté stratégique travaillé et bien loin d’être inintéressant.

Chevalier du Dragon est-il un bon MMORPG ? Pas vraiment, puisqu’il n’adopte pas toutes les caractéristiques typiques d’un MMORPG. Le jeu d’Opogame s’affranchit volontiers des limites du genre. Là où le support de jeu ne lui permet pas de donner au joueur autant de possibilités qu’un MMORPG classique, Chevalier du Dragon propose un côté gestion et stratégie assez innovant. Un jeu qui vaut le coup d’être testé donc !

Graphismes
75%
Univers
70%
Interface
70%
Communauté
70%

Points fort

  • De nombreux mini jeux
  • Guidage automatique du personnage vers les quêtes, plus besoin de chercher !
  • Système de combat simple mais efficace.

Les Points faibles

  • Très mauvaise traduction qui rend l’histoire dure à suivre
  • On est régulièrement incités à utiliser la boutique en ligne
  • Combats assez répétitifs

Images du jeu