Test Revue du MMORPG Manga Aura Kingdom
Par cyril / June 27, 2017 / Pas de commentaires

On a testé Aura Kingdom !

Une structure classique, une esthétique manga, un gameplay dynamique… et voilà un bon MMORPG !

Ces dernières années, beaucoup de MMORPG arborant une esthétique manga ont vu le jour, avec un format souvent assez proche : la structure classique d’un MMORPG mais avec un système de combat beaucoup plus dynamique qu’habituellement.

En effet, pas question de relâcher son attention dans Aura Kingdom : pour devenir un grand combattant, vous devrez vous déplacer constamment et utiliser judicieusement vos compétences. Si vous disposez de peu de sorts, ces derniers ont des délais de récupération très courts et vous devez donc constamment choisir lequel de vos sorts est le plus adapté à la situation.

Un énième jeu manga sans originalité, ou un véritable MMORPG novateur qui vaut le détour ? On vous explique tout dans ce test !

Notre avis sur Aura Kingdom ? Un MMORPG qui n’invente rien, mais avec de solides arguments !

On ne peut pas le nier, Aura Kingdom ne révolutionne absolument rien. Il prend une recette qui marche et l’exploite à sa sauce. Est-ce un mauvais jeu pour autant ? Certainement pas !

Commençons les compliments par l’univers du jeu. Avec un style graphique aussi assumé, on sent dès le départ qu’Aeria Games a mis le paquet sur la direction artistique afin de créer un univers immersif et cohérent. Pari réussi : le jeu est très réussi visuellement, les nombreuses classes ont toutes un style incroyable et les monstres comme les décors ou la musique nous transportent dans ce magnifique univers !

Un guidage du joueur bien présent… mais discret et optionnel !

Aura Kingdom fait un choix osé qui le distingue des autres MMORPG s’adressant à un public confirmé : le guidage automatique du joueur. En effet, en cliquant simplement sur l’objectif d’une quête, votre personnage s’y dirigera automatiquement. Néanmoins, pas question de tout faire à votre place ! Il vous faudra vous-même vous occuper du sale boulot : ramasser des objets, tuer des monstres, parler à un PNJ, etc.

Une aide bien présente donc, mais pas intrusive et qui n’empêche nullement le joueur de tout faire par lui-même de lui-même. Si les joueurs les plus hardcore grimaceront mais s’en accommoderont sans peine, cela devrait donner un véritable coup de pouce aux joueurs néophytes qui ont la fâcheuse tendance de se perdre.

Graphismes
85%
Univers
85%
Interface
70%
Communauté
75%

Points fort

  • Un magnifique univers manga
  • Des combats dynamiques
  • 14 classes pouvant chacune se spécialiser

Les Points faibles

  • Le guidage automatique de quête qui diminue l’immersion
  • Les quêtes sont souvent répétitives
Partager l'article

Articles

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *