Présentation du jeu

Le jeu de survie incontournable sur mobile !

Impossible d’évoquer le genre de la survie sur mobile sans parler de Last Day on Earth: Survival! Vous incarnez l’un des derniers survivants d’une apocalypse bactériologique : l’humanité a quasiment disparu et seule une poignée d’humains constituent ce qui reste de notre civilisation. Oubliez la société et ses lois, place à la loi du plus fort !

Pour survivre, vous devrez vous débrouiller avec les moyens du bord. Cherchez votre nourriture, construisez-vous un abri de fortune et faites face à toutes les menaces de ce monde sans pitié. Les zombies, les animaux sauvages mais aussi les autres survivants ne vous feront pas de cadeau et votre survie sera une épreuve de chaque instant.

Vos débuts sur Last Day on Earth: Survival

Bienvenue dans un jeu sur mobile mélangeant habilement les genres : une grosse influence de titres comme DayZ ou H1Z1 couplée à quelques mécaniques issues des jeux de gestion sur navigateur.

Vous débarquez sur un lopin de terrain qui vous servira de foyer. Après avoir massacré les quelques zombies qui trainent dans le coin et récolté le bois et le fer autour de vous, vous pourrez commencer à construire votre base : poser un parquet, bâtir des murs et mettre en place des outils rudimentaires (coffre, four, douche…).

Votre premier ennemi sera votre estomac : pour survivre, vous devez manger et boire régulièrement. Néanmoins, votre parcelle de terre ne suffit pas à subsister à vos besoins. Pour obtenir quelques boites de conserve ou des infrastructures vous permettant de générer de la nourriture sur le long terme, il faudra vous armer de courage et partir explorer les alentours. Le bosquet du coin, un avion écrasé ou un ancien bunker militaire vous fourniront de nombreuses ressources. À vous de ramener tout ce que vos bras peuvent porter jusqu’à votre campement pour améliorer votre confort de vie !

Le but du jeu

Un seul mot d’ordre : survivre ! Vous êtes seul dans un monde hostile et peu des êtres que vous croiserez sur votre chemin ne veulent votre bien. Si les zombies errants et les loups seront votre principale préoccupation à vos débuts, vous découvrirez bientôt de nouvelles menaces.

Des hordes de zombies traverseront inévitablement votre terrain mettant à rude épreuve vos fortifications et vos talents de combattants. Mais les morts ne sont pas le seul danger qui rôde puisque beaucoup d’humains chercheront eux aussi à vous causer du tort. Pour protéger vos précieuses ressources, il vous faudra construire des murs solides entre lesquels vous pourrez entreposer vos coffres.

Combien de temps parviendrez-vous à survivre ?

Les points clés de Last Day on Earth: Survival

Tout est à construire

Last Day on Earth ne vous fait aucun cadeau ! Armé d’une simple machette, vous devez rapidement récolter quelques ressources sur votre parcelle tout en vous débarrassant des zombies qui errent dans le coin. Les quelques morceaux de bois et rochers que vous accumulerez vous permettront de construire les bases de votre refuge… mais ne vous sentez pas trop à l’’abri pour autant !

Rapidement, vous manquerez de nourriture et il vous faudra sortir de votre base pour trouver de quoi vous nourrir et agrandir votre base. Evidemment, les zombies et les loups se feront une joie de venir pimenter vos escapades : nous n’êtes jamais en sécurité !

La faim, la soif et l’énergie

Votre aventure quotidienne sera rythmée par la progression de 3 jauges :

  • La faim vous oblige à trouver régulièrement de la nourriture. Si vous pouvez trouver des conserves lors de vos périples, il est indispensable de se constituer des sources d’approvisionnement plus pérennes. Cultivez votre champ en y plantant les graines que vous récoltez à droite à gauche et construisez un four pour faire cuir votre nourriture et notamment la viande que vous récupérerez lors de vos parties de chasse.
  • La soif va de pair avec la faim. Trouver des bouteilles d’eau potable et une source durable d’eau consommable permettra de vous maintenir en vie.
  • L’énergie vous permet de sortir de votre base pour aller visiter les alentours. Chaque déplacement rapide vous coûte de l’énergie. Sans énergie, il vous faudra plusieurs dizaines de minutes pour accéder à une zone à fouiller.

Faites-vous des alliés

L’aspect communautaire est très important dans Last Day on Earth. En construisant une tour radio, vous pourrez commencer à communiquer avec d’autres joueurs et pourquoi pas rejoindre une alliance.

S’allier à d’autres joueurs vous permettra de profiter d’un soutien dans les coups durs mais aussi d’une aide précieuse pour aller piller les autres joueurs. Pour survivre dans ce monde cruel, choisissez vos alliés avec beaucoup d’attention !

3 Astuces pour bien commencer

Combattez intelligemment

Ne foncez pas aveuglément dans les hordes de zombies en espérant vous en sortir sans accrocs. Fuir fait partie du quotidien d’un bon survivant. Vous courez plus vite que les zombies et cela vous permet de vous enfuir assez facilement lorsque les choses tournent mal. Si vous n’est pas certain de l’issue d’un combat, prenez vos jambes à votre cou !

Abordez également vos combats de manière réfléchie. Les zombies ne sont pas très vifs d’esprits et vous ne devriez pas avoir de mal à vous faufiler discrètement derrière eux. En les attaquant par surprise, vous pouvez profiter d’un gros bonus de dégâts sur votre première attaque et éliminer votre adversaire rapidement.

Concentrez-vous sur la nourriture et l’eau

Il est possible d’échapper aux zombies, mais pas à la faim et à la soif ! Vos jauges de faim et de soif diminuent constamment et vous devrez aller toujours plus loin pour trouver de précieuses boites de conserve… à moins que vous ne produisiez vous-même ce dont vous avez besoin.

En construisant un champ et en y plantant des graines, vous pourrez alors récolter des légumes. Ceux-ci peuvent ensuite être cuits et consommés. De la même manière, un purificateur d’eau vous permettra d’accéder facilement à une source d’eau potable plutôt que de compter uniquement sur les bouteilles d’eau trouvées lors de vos expéditions.

Construisez des coffres

La gestion de l’inventaire est un énorme frein à la progression. Il est impossible de partir simplement se balader dans la nature en ramassant tout ce qui vous passe sous la main car vous aurez très rapidement les poches pleines !

Construire un sac à dos permet d’étendre légèrement votre capacité de stockage, mais c’est surtout la construction de coffre qui vous permettra d’accumuler de nombreuses ressources. Disposez plusieurs coffres chez vous et protégez-les avec des murs solides pour empêcher les autres joueurs de s’emparer de leur contenu. Venez y déposer régulièrement le résultat de vos expéditions afin d’avoir suffisamment d’espace libre sur vous. Si vous mourez, vous perdrez toutes vos possessions… sauf le contenu de vos coffres !

Test de la rédaction

Test last day on earth survival jeu mobile
Par cyril / November 3, 2017 / No Comments

Test Last Day on Earth: Survival

Survivre est un combat de chaque instant

Si DayZ a grandement popularisé le genre du zombie survival sur PC, son digne successeur sur mobile a mis du temps à arriver ! Malgré le fait qu’il soit encore en phase de beta, Last Day on Earth: Survival a su reprendre cette formule si efficace tout en la modelant au support mobile !

L’immersion et la difficulté sont de la partie ainsi que des mécaniques très communes des jeux mobile : gestion, temps de trajet… le mélange est bien dosé et fonctionne à merveille !

Notre avis sur Last Day on Earth: Survival ? Le meilleur jeu de survie sur mobile

Est-il possible de retranscrire l’ambiance d’un bon jeu survival-horror sur mobile ? Last Day on Earth: Survival nous prouve que lui. Alors que le sentiment de solitude s’empare de nous, on se retrouve à gambader hachette en main à la recherche de bois pour construire les fondements d’une cabane de fortune.

Si le système de combat est rudimentaire (cliquer à répétition sur la touche d’attaque pour frapper), la possibilité de fuir à tout moment ou encore d’effectuer des attaques furtives est suffisant pour donner un minimum de profondeur à l’action.

Une difficulté parfaitement dosée !

Trouver de la nourriture, trouver de l’eau, récolter des ressources pour fabriquer de l’équipement et notamment des armes… l’éventail de possibilités proposé par Last Day on Earth est large ! De plus, le jeu nous confronte à une difficulté parfaitement dosée qui rend notre aventure intéressante, ni trop simple ni frustrante.

L’ajout de mécaniques classiques de jeux mobile comme les temps de trajet permet de limiter la progression quotidienne afin d’éviter les écarts de niveau aberrants entre les joueurs. Côté financement, on retrouve en jeu la classique boutique permettant aux plus dépensiers de prendre une certaine avance sur la concurrence. Rien de scandaleux autant puisqu’il est tout à fait possible de progresser convenablement sans mettre la main au portefeuille.

Graphismes
75%
Univers
80%
Interface
90%
Communauté
90%

Points fort

  • Un jeu immersif et addictif
  • Une difficulté bien dosée
  • Des milliers de joueurs à aider ou à combattre

Les Points faibles

  • Encore en béta
  • Le contenu manque un peu de diversité

Images du jeu