Présentation du jeu

Enfin un jeu de zombie qui sort du lot !

Il y a 5 ans sortait State of Decay, un jeu de survie dans une univers post-apocalyptique peuplé de zombies peu accueillants. Sur le papier, on croirait juste avoir affaire à un énième survival-horror zombifique dans la lignée de DayZ, H1Z1, Rising Dead et bien d’autres… et pourtant non !

5 ans après le premier opus, voici venir State of Decay 2, toujours développé par le jeune studio américain Undead labs. Vous voilà perdu au fin fond des États-Unis dans une zone infestée de morts-vivants. Il vous faudra évidemment survivre à ces derniers… mais pas seulement !

State of Decay 2 se démarque des autres jeux de survie par l’impact sur le long terme des actions du joueur. Survivre au jour le jour est une chose, mais reconstruire un semblant de communauté organisé en est une autre. Recrutez des survivants, trouvez de la nourriture et des matériaux et faites face aux nombreux types de zombies qui se mettront en travers de votre route !

Vos débuts sur State of Decay 2

Vous débutez votre aventure sur State of Decay dans votre base, qui servira de pilier à la construction d’une communauté. Pour survivre et vous développer convenablement, vous aurez besoin de trouver différentes ressources : de la nourriture, de l’essence, des munitions mais aussi d’autres survivants qui pourront rejoindre votre communauté.

En jetant un œil à la carte, on peut voir quelles zones du monde ouvert sont les plus intéressantes pour trouver telle ou telle ressource mais aussi leur niveau de danger. Cela permet de se créer un petit itinéraire pour faire le plein de ressources tout en contrôlant le danger auquel on souhaite s’exposer.

Seul ou avec jusqu’à 3 amis, le gros de votre aventure constitue à explorer l’immensité du monde ouvert, à sécuriser votre base pour qu’elle ne soit pas infestée de zombies et, avant tout, à survivre coûte que coûte !

Le but du jeu

Un seul mot d’ordre : survivre ! Contrairement à la majorité des jeux de survie dans un univers post-apocalyptique peuplé de zombies, la survie n’est pas juste une affaire de nourriture et de points de vie. Vous devrez aller toujours plus loin pour vous procurer des matériaux et vous avez donc intérêt à donner à votre personnage toutes les armes dont il a besoin.

Créer et améliorer sa communauté est un pan essentiel du jeu. En recrutant de nombreux survivants et en améliorant les différentes parcelles de votre base, vous aurez accès à de nombreux bonus et à une meilleure gestion des ressources. Avoir de nombreux survivants sous le coude permet aussi d’assurer vos arrières si votre personnage actuel venait à mourir. Dans Stay of Decay 2, la mort et définitive et vous prenez le contrôle d’un membre de votre communauté à chaque fois que votre précédent personnage succombe.

Les points clés de State of Decay 2

Les bases d’un jeu de survie classique

Se balader à pieds ou à bord d’un véhicule, explorer un monde ouvert, tuer des zombies, chercher des ressources… à première vue, State of Decay 2 ne se démarque pas vraiment de la plèbe de jeux de survival-horror… et c’est bien le cas pour la partie exploration du jeu. Néanmoins, ce gameplay certes classique est optimisé jusque dans ses moindres détails :

  • Le combat à l’arme à feu comme au corps à corps est très dynamique et précis. On peut esquiver (tant qu’on a de la stamina), tirer, frapper et même achever les adversaires à l’aide d’un finishing move
  • Les véhicules permettent de se déplacer rapidement d’un point A à un point B tout en écrasant les zombies sur votre route. Être dans un véhicule ne vous rend pas invincible pour autant. Les ennemis essayeront souvent de s’accrocher à votre voiture et pourrait bien finir par vous atteindre si vous ne vous en débarassez pas rapidement
  • Ne nombreuses ressources sont à collecter dans toutes les zones du jeu. Certaines sont indispensables à votre survie comme les munitions. D’autres servent à améliorer votre bases pour obtenir différents bonus
  • Tous les zombies ne sont pas les mêmes. Si l’on retrouve un peu partout les fameux morts-vivants courant bêtement vers vous les bras en avant et simpls à éliminer, d’autres créatures pourraient vous donner du fil à retordre. Certains zombies sont très rapides et vous sauteront au cou à la moindre occasion, d’autres tenteront de vous cracher dessus ou de vous réduire en miette avec leurs frappes surpuissantes.

Construire une communauté pour mieux survivre

Être plongé dans un monde post-apocalyptique n’est pas qu’une affaire de survie. Il faut également reconstruire la base d’une société qui permettra à tous ses membres de vivre correctement. Pour cela, il faudra amasser de nombreuses ressources pour créer des infrastructures dans votre base mais surtout trouver d’autres survivants. En parcourant le monde de State of Decay, vous serez amené à trouver d’autres aventuriers contrôlés par l’IA. Vous pourrez alors tenter de les convaincre de rejoindre votre cause.

Plus votre communauté est grande et évoluée et plus cette dernière vous apportera de bénéfices. Génération de ressources, bonus divers… et assurance que votre aventure ne s’arrêtera pas de si tôt. En effet, la mort d’un personnage dans State of Decay 2 est définitive. Vous pouvez néanmoins choisir de jouer n’importe quel survivant de votre communauté. On peut donc voir ces derniers comme votre nombre de vies restantes avant que votre partie ne soit perdue.

Des aspects RPG prononcés

L’évolution des personnages est un élément assez rare dans les jeux de survie. Dans State of Decay 2, tous les survivants n’ont pas les mêmes caractéristiques. Certains excellent dans le maniement des armes à feu, d’autres sont endurants et peuvent courir des heures… chaque membre de votre communauté à ses forces et ses faiblesses.

Au fil de vos explorations et des ressources que vous trouverez, vous pourrez améliorer vos différents personnages : les munir d’un sac à dos plus grand, les rendre plus discrets… vous pouvez façonner votre survivant comme bon vous semble.

3 Astuces pour bien commencer

Soyez toujours prudent

State of Decay 2 est un jeu de survie et en aucun cas un slasher vous encourageant à éclater le cerveau du moindre zombie qui passe dans votre champ de vision. En un clin d’œil, une situation pouvant sembler contrôlable peut devenir ingérable. Faites notamment très attention à votre barre de stamina. Une fois vide, vous n’avez que peu de moyen d’échapper à une situation délicate. Soyez donc prudent et ne foncez pas bêtement dans la mêlée.

La discrétion, la plus puissante des armes

Les zombies n’ont ni une bonne vue, ni une bonne ouïe et encore moins un gros cerveau. Lorsqu’ils entendent un bruit, il se précipitent bêtement vers la source du son. Afin de récolter des ressources ou par exemple de détruire un Plague Heart, il est souvent judicieux d’éviter de vous faire remarquer. Accroupissez-vous, jetez un pétard au loin pour éloigner les zombies de position et éliminez les cibles gênantes au corps à corps pour éviter le bruit des coups de feu.

Restez groupés !

Si vous jouez en ligne avec des amis, vous vous sentirez surement plus protégé et commencerez à être moins attentif. Évidemment, un groupe de 4 est plus efficace qu’un joueur solo pour tuer des zombies, mais attention à ne pas se sentir invincible. Restez toujours relativement proche de vos alliés pour éviter de vous retrouver noyé sous une horde de zombie pendant que vos alliés ne seront peut-être pas en mesure de vous aider.

Images du jeu