Présentation du jeu

Le meilleur Battle Royale à l’heure actuelle ?

PUBG est un titre majeur d’un genre de jeu en plein apogée : Le Battle Royale. Cette nouvelle catégorie de jeux vidéo repose sur un concept rendu célèbre par le film Battle Royale puis plus récemment pas Hunger Games. De nombreux joueurs atterrissent sur une île déserte et le jeu se termine lorsqu’il ne reste qu’un survivant.

En pratique, PUBG est un FPS/TPS pouvant se jouer seul ou en escouade jusqu’à 4 joueurs. 100 personnes sont parachutées sur une île avec le seul but de survivre. Des armes et diverses pièces d’équipement sont cachées dans chaque recoin de la carte. Trouver les équipements les plus performants, se cacher, tendre des embuscades, trouver un véhicule… tous les moyens sont bons pour être la dernière personne debout sur l’île !

Vos débuts sur PUBG

Le cœur du gameplay de PUBG a beaucoup de points communs avec un FPS classique. Les joueurs habitués aux jeux de tir auront donc un net avantage en débutant PUBG puisqu’ils auront nettement moins de difficultés à éliminer leurs ennemis une fois armé. Mais encore faut-il trouver une arme !

Une partie de PUBG début dans un avion. Vous survolez l’île qui servira d’arène et la seule action à laquelle vous avez droit est de choisir à quel moment vous souhaitez sauter de l’avion. Déployez votre parachute et atterrissez tranquillement à l’endroit souhaité.

Pas de temps à perdre car il est fort probable que d’autres joueurs se soient posés dans les environs. Il est grand temps de trouver une arme pour pouvoir vous défendre, mais aussi un kevlar, un casque… tout ce qui vous passe sous la main pourrait être utile !

Pour la suite, à vous de choisir votre stratégie. Éloignez-vous de votre point d’atterissage si le coin vous semble trop peuplé, attaquez les autres joueurs, cachez-vous… tous les moyens sont bons pour être le dernier debout sur cette île.

Le but du jeu

Tuer ou être tué ! Pour gagner une partie de PUBG, il vous faudra être la dernière personne debout sur l’île (ou la dernière équipe debout si vous jouez avec des amis). Afin que les parties ne durent pas éternellement, un nuage de gaz toxique viendra petit à petit rétrécir la taille de la zone de jeu, obligeant ainsi les survivants à se concentrer dans un périmètre de plus en plus petit.

Afin d’espérer atteindre un stade avancé de la partie, mieux vaut se constituer un équipement solide. Les bâtiments regorgent d’armes, de casques et de consommables qui vous rendront plus efficace sur le champ de bataille. Néanmoins, les recoins comportant le plus d’objets à ramasser sont souvent très fréquentés. Il ne faut donc pas être trop gourmand et il est parfois plus judicieux d’opter pour des coins plus tranquilles même s’ils contiennent moins de richesses.

Tout n’est donc pas qu’une question de précision. La stratégie fait partie intégrante du gameplay de PUBG et les meilleurs joueurs sont aussi souvent les plus malins.

Les points clés de PUBG

Une île, 100 joueurs et un seul survivant

Si le concept de PUBG semble si familier sans même avoir joué au jeu, c’est grâce à l’influence majeure de plusieurs œuvres utilisant cette thématique.

L’œuvre qui a inspiré ce véritable phénomène de pop-culture est le roman Battle Royale, écrit par l’auteur japonais Kōshun Takami en 1999. L’année suivante, Kinji Fukasaku réalisa l’excellent long métrage Battle Royale, rendant la thématique connue du grand public. Par la suite, c’est le film Hunger Games qui lancera véritablement la mode du Battle Royale puisqu’une véritable avalanche de jeux vidéo sur le sujet suivront la sortie du blockbuster américain.

Des mods minecraft, un mod DayZ et enfin le fameux mod Battle Royale de H1Z1 plus tard, les joueurs du monde entier connaissent le Battle Royale. Finalement, c’est PUBG et Fortnite qui sauront le mieux profiter de la tendance en créant les jeux les plus joués autour de la thématique.

La mode des Battle Royale n’est est certainement qu’à son commencement, et PUBG en reste aujourd’hui le porte étendard.

Un FPS, mais pas seulement

PUBG reprend de nombreuses mécaniques issues des FPS classiques. Avec plus de 30 armes à feu différentes, les adeptes de jeux de tir peuvent s’en donner à cœur joie et facilement prendre le dessus sur leurs adversaires.

Néanmoins, la précision ne fait pas tout puisque les affrontements frontaux arme en main ne sont qu’une facette du gameplay incroyablement complet de PUBG. Plus que de tuer vos ennemis, PUBG vous demande de survivre pour gagner. Un joueur opportuniste évitant systématiquement les combats risqués pourrait donc très bien s’en sortir. Les coups bas sont autorisés et tendre des embuscades peut s’avérer payant, surtout si vous n’être pas confiant dans vos capacités à gagner des affrontements frontaux. Trouver un véhicule peut aussi changer complètement la manière d’envisager une partie. Avec une voiture ou une moto, vous pouvez rapidement parcourir la carte et donc vous positionner à des endroits dangereux pour les joueurs à pieds. Si la proximité de la zone mortelle est un problème sans véhicule, vous pouvez tout à fait choisir de rester aussi proche que possible de cette bordure si vous avez la possibilité de vous en éloigner rapidement.

Des armes, des équipements et des véhicules

Dans PUBG, vous atterrissez sur une île totalement déserte… mais les précédents habitants vous ont laissé pas mal de surprises. En fouillant les habitations, vous pourrez trouver de nombreux objets utiles. Certains vous permettront de tuer, d’autre vous aideront à survivre :

  • Les armes sont indispensables pour venir à bout de vos ennemis (à moins que vous ne souhaitiez finir la partie uniquement avec vos poings). Il en existe plus de 30 réparties en plusieurs catégories : pistolets, carabines, fusils à pompe, fusils d’assaut… tous ne sont pas aussi efficaces et mieux vaut mettre la main sur une bonne arme avant de cherche l’affrontement
  • Les consommables sont des objets que vous pouvez utiliser pour regagner des points de santé. Il en existe plusieurs sortes qui n’ont pas le même effet. Un bandage par exemple s’applique rapidement et régénère un peu de vitalité sur une durée de 10 secondes. Avaler un anti douleur n’aura pas d’effet permanent sur la vitalité mais vous confèrera un boost temporaire de 60 points de vie : très utile avant d’engager un combat.
  • L’équipement défensif permet d’absorber une partie des dégâts que vous recevez. On trouve les casques et les vestes de protection dans cette catégorie d’objet.
  • Les vestes de protection mais surtout les sacs à dos permettent d’augmenter la quantité d’objets que vous pouvez transporter. Les munitions et les consommables prennent beaucoup de place et même avec le meilleur sac à dos, il faudra faire un peu de tri.

3 Astuces pour bien commencer

Ranger son arme pour sprinter plus vite

La touche X vous permet de ranger ou dégainer son arme. Si vous voudrez la plupart du temps avoir votre arme entre les mains en cas d’affrontement, il peut parfois être utile de la ranger puisque cela vous permet de courir légèrement plus vite.

Évitez les villes

Lorsque l’avion survole l’île, vous pouvez choisir de sauter quand vous le souhaitez. La plupart des joueurs ont tendance à privilégier les grandes villes qui regorgent de bâtiments à explorer et donc d’équipement. Cependant, il est très difficile de survivre dans des endroits surpeuplés lorsqu’on commence le jeu. Privilégiez les zones plus isolées en fin de parcours de l’avion. Vous y trouverez moins d’équipement mais vous serez moins embêté par la concurrence.

Bougez en permanence

Une cible immobile est extrêmement simple à viser. Soyez toujours en mouvement quoi que vous soyez en train de faire. Pensez notamment à faire des petits mouvements lorsque vous ramassez de l’équipement : cela pourrait vous permettre d’éviter une balle à un moment crucial.

Test de la rédaction

Test Revue PUBG Jeu Steam
Par cyril / février 12, 2018 / Pas de commentaire

Test PUBG (PlayerUnknown’s Battlegrounds)

100 joueurs, une île déserte, des armes... bienvenue dans le n°1 du Battle Royale !

PUBG est sans doute le jeu en ligne qui aura le plus marqué l’année 2017. Alors que H1Z1 avait effleuré l’immense potentiel du genre de la Battle Royale, il était évident qu’un jeu allait percer dans le secteur et attirer des millions de joueurs. PUBG l’a fait en offrant aux joueurs une expérience de jeu proche de H1Z1 mais avec de nettes amélioration. Les graphismes, les véhicules, la variété d’armes et équipements…

PUBG a su conquérir une audience immense puisque plus de 30 millions de joueurs ont acheté le jeu… un exploit pour un jeu payant. PUBG et les Battle Royales sont-ils un phénomène durable ou un simple effet de mode ?

Notre avis sur PUBG ? Le jeu qui met vos nerfs à rude épreuve !

PUBG n’est pas un jeu de tir destiné aux fanas de la gâchette. 100 joueurs sur une carte immense, c’est peu et il faut se faire à l’idée qu’on ne croisera pas un adversaire toutes les 30 secondes. Les premières minutes de jeu consistent bien souvent en une course à l’armement. Avoir un bon équipement garanti confère un immense avantage en combat puisque les autres joueurs seront généralement sous-équipés. Si vous choisissez de vous parachuter dans une zone reculée, vous pourriez bien ne pas croiser âme qui vive pendant la moitié de la partie !

Mais du coup, on s’ennuie non ? Pas vraiment ! Certes on passe une bonne partie du match à gambader de maison en maison sans croiser personne… mais on n’est jamais sûr de croiser personne. Qui vous dit qu’un adversaire ne vous a pas repéré ? Il pourrait très bien vous tendre une embuscade dans cette maison ? Ou dans ce buisson ? Ou tenter de vous éliminer de loin avec son sniper ?

Dans PUBG, la pression est constante et la longue phase de loot qui précède généralement l’action (quand la zone de jeu commence à se restreindre) participe à l’ambiance oppressante du jeu.

De frustration à exaltation, il n’y a qu’un pas !

La force de PUBG ne réside pas dans son système de tir, dans son arsenal ou même dans ses graphismes. C’est un jeu où les parties se déroulent plutôt lentement et où vous passerez beaucoup plus de temps à courir et fouiller des bâtiments qu’à tirer. Néanmoins, c’est ces longues phases d’inaction et la crainte constante de se faire piéger qui donne au jeu son piquant. Il est aussi excitant de parvenir à éliminer un adversaire qu’il est frustrant d’être éliminé… et cette volonté permanente d’être le dernier survivant donne envie de toujours relancer une petite partie… puis une autre… puis une autre…

Graphismes
80%
Univers
80%
Interface
90%
Communauté
100%

Points fort

  • Le Battle Royale avec la plus grosse communauté de joueurs
  • Un style réaliste et immersif
  • Un gameplay efficace et addictif

Les Points faibles

  • Génial dans la victoire, parfois frustrant dans la défaite

Images du jeu