FIFA : La France a sa première équipe nationale d’eSport

Par cyril / avril 25, 2018 / Pas de commentaires
News Equipe de France FIFA

S’il y a bien un jeu vidéo qui a su transcender les frontières de l’eSport et se faire sa place jusque dans les plus grandes structures de sport traditionnel, c’est FIFA ! De nombreux clubs sportifs français et internationaux ont aujourd’hui intégré un voire plusieurs joueurs de FIFA à leur effectif afin de faire rayonner leur nom de marque jusque dans les compétitions eSport qui n’ont aujourd’hui plus rien d’un phénomène marginal.

Si certains clubs ont franchi le pas il y a quelques années déjà, la Fédération Française de Football était quant à elle un peu à la traine. Cependant, le retard a été rattrapé côté FFF et la composition de la toute première équipe de France de FIFA a été annoncée il y a quelques jours.

La première personnalité à avoir rejoint l’aventure FFF eSport est Fabien « Neo » Devide, co-fondateur de la célèbre structure française Vitality. Neo a eu la lourde charge de pré-selectionner 16 joueurs à fort potentiel avant de procéder à la sélection finale à Clairefontaine.

Voici la liste des 4 joueurs qui ont été retenus :

  • Corenthin « Maestro » Thuillier, ex-joueur Millenium officiant actuellement au LOSC eSport
  • Lucas « DaXe » Cuillerier, double champion de FIFA à l’ESWC, joueur du PSG eSport
  • Nathan « Herozia » Gil, joueur FIFA chez Millenium
  • Corentin « RocKy » Chevrey, officiant comme Neo chez Team Vitality

Ces 4 joueurs ainsi que le staff derrière eux auront la lourde responsabilité de représenter la France, premièrement les matchs amicaux et peut-être dans de futures compétitions internationales de grande ampleur. Au vu du palmarès impressionnant des 4 joueurs combinés, tout laisse à penser que le drapeau tricolore fera bonne figure lors des différentes rencontres.

Un premier pas vers les équipes nationales d’eSport ?

C’est la première fois en France qu’une équipe d’eSport est prise en charge par une fédération reconnue dans le monde du sport traditionnel. Cela ouvre la voie à de nombreuses opportunités de compétitions internationales où les joueurs ne représentent plus seulement leurs équipes respectives, mais bien un pays tout entier.

Nous vous en parlions il y a quelques mois : le manque de fédération nationale pour l’eSport est encore un véritable frein au développement global de l’eSport. C’est notamment le cas pour la possible intégration des jeux vidéo en tant que discipline olympique.

Si ce système fonctionne avec FIFA, l’un des jeux les plus accessibles à une audience peu habituée aux compétitions eSport, on peut alors espérer voir la formule réappliquée à d’autres jeux, pour que l’eSport sorte petit à petit de sa position d’activité de niche et s’adresse enfin à un public plus large.

Partager l'article

Articles

Dofus Cube devient Wakfu Heroes ?

Par cyril / mai 18, 2018

Troisième édition de notre série d’articles sur l’avancée de Dofus Cube, le futur MMORPG Ankama Games ! Si vous n’avez pas encore consulté nos précédents billets…

Lire l'article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *