News
Par cyril / février 9, 2018 / Pas de commentaires

Starcraft II : Scarlett, la première championne olympique d’e-sport

L’e-sport avance à grands pas et a fait une foulée de géant cette semaine à l’occasion des Intel Extreme Masters de PyeongChang, la première compétition de jeux vidéo organisée en partenariant avec le Comité Olympique International.

En théorie, la compétition ne fait pas partie intégrante des jeux Olympiques d’Hiver qui se dérouleront du 9 Février au 25 du même mois, mais les IEM étaient néanmoins rattachés à cet événement. Un premier pas réussi avant la possible intégration de l’e-sport aux Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Scarlett couronnée, un grand pas pour l’e-sport

Si avoir notre premier champion de Starcraft II dans une compétition en partenariat avec les Jeux Olympiques et déjà un fait marquant, ce n’est pas le seul point à retenir de la compétition.

La victoire de Scarlett est tout d’abord marquante car la joueuse représente le Canada, et une victoire non coréenne lors d’un tournoi majeur de Starcraft II est déjà une surprise en soit. Sur les 20 dernières éditions des IEM, 18 joueurs coréens ont été sacrés champions. C’est donc la deuxième fois seulement qu’un joueur non coréen soulève la coupe depuis 2013. Les coréens sortent du lot sur la grande majorité des jeux e-sport populaires en Asie comme League of Legends ou Overwatch.

Le second fait marquant est la victoire d’une femme dans un tournoi majeur de Starcraft II. Scarlett parcourt le circuit professionnel depuis près de 6 ans et constitue l’exemple même que la mixité dans l’e-sport a toutes ses raisons d’être. Cette compétition de Starcraft II et la victoire de Scarlett (la seule femme qualifiée aux phases finales) lance donc un beau message, surtout à quelques jours du début des Jeux Olympiques où la question de la mise en avant des performances masculines est toujours un sujet épineux.

Un grand bravo à Scarlett pour sa performance extraordinaire et sa victoire 4-1 en finale contre le coréen sOs pourtant largement favori du tournoi.

Déroulement du tournois, pas de chance pour les joueurs français

Côté français, ces IEM PyeonChang laisse un goût amer. Deux joueurs sont parvenus à se qualifier et représentaient la France lors de cet événement et le tirage de l’arbre du tournoi n’a pas été des plus cléments pour eux.

dNs et Stephano - Starcraft II

DnS et le légendaire Stephano ont dû se frotter aux deux favoris du tournois dès leur premier match et ont subi une lourde défaite qui a coupé d’entrée de jeu leur parcours. Zest et sOs, les deux prodiges coréens, s’en sont donné à cœur joie et même si aucun des deux joueurs n’a finalement réussi à emporter la coupe, ils sont le genre d’adversaire que l’on ne veut pas croiser dès son premier match. Ils ont emporté avec eux les espoirs de victoire française, et on est impatient de revoir nos talents nationaux prendre leur revanche lors des prochains tournois internationaux.

Partager l'article

Articles

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *