Test Revue PUBG Jeu Steam
Par cyril / février 13, 2018 / Pas de commentaires

On a testé PUBG !

100 joueurs, une île déserte, des armes... bienvenue dans le n°1 du Battle Royale !

PUBG est sans doute le jeu en ligne qui aura le plus marqué l’année 2017. Alors que H1Z1 avait effleuré l’immense potentiel du genre de la Battle Royale, il était évident qu’un jeu allait percer dans le secteur et attirer des millions de joueurs. PUBG l’a fait en offrant aux joueurs une expérience de jeu proche de H1Z1 mais avec de nettes amélioration. Les graphismes, les véhicules, la variété d’armes et équipements…

PUBG a su conquérir une audience immense puisque plus de 30 millions de joueurs ont acheté le jeu… un exploit pour un jeu payant. PUBG et les Battle Royales sont-ils un phénomène durable ou un simple effet de mode ?

Notre avis sur PUBG ? Le jeu qui met vos nerfs à rude épreuve !

PUBG n’est pas un jeu de tir destiné aux fanas de la gâchette. 100 joueurs sur une carte immense, c’est peu et il faut se faire à l’idée qu’on ne croisera pas un adversaire toutes les 30 secondes. Les premières minutes de jeu consistent bien souvent en une course à l’armement. Avoir un bon équipement garanti confère un immense avantage en combat puisque les autres joueurs seront généralement sous-équipés. Si vous choisissez de vous parachuter dans une zone reculée, vous pourriez bien ne pas croiser âme qui vive pendant la moitié de la partie !

Mais du coup, on s’ennuie non ? Pas vraiment ! Certes on passe une bonne partie du match à gambader de maison en maison sans croiser personne… mais on n’est jamais sûr de croiser personne. Qui vous dit qu’un adversaire ne vous a pas repéré ? Il pourrait très bien vous tendre une embuscade dans cette maison ? Ou dans ce buisson ? Ou tenter de vous éliminer de loin avec son sniper ?

Dans PUBG, la pression est constante et la longue phase de loot qui précède généralement l’action (quand la zone de jeu commence à se restreindre) participe à l’ambiance oppressante du jeu.

De frustration à exaltation, il n’y a qu’un pas !

La force de PUBG ne réside pas dans son système de tir, dans son arsenal ou même dans ses graphismes. C’est un jeu où les parties se déroulent plutôt lentement et où vous passerez beaucoup plus de temps à courir et fouiller des bâtiments qu’à tirer. Néanmoins, c’est ces longues phases d’inaction et la crainte constante de se faire piéger qui donne au jeu son piquant. Il est aussi excitant de parvenir à éliminer un adversaire qu’il est frustrant d’être éliminé… et cette volonté permanente d’être le dernier survivant donne envie de toujours relancer une petite partie… puis une autre… puis une autre…

Graphismes
80%
Univers
80%
Interface
90%
Communauté
100%

Points fort

  • Le Battle Royale avec la plus grosse communauté de joueurs
  • Un style réaliste et immersif
  • Un gameplay efficace et addictif

Les Points faibles

  • Génial dans la victoire, parfois frustrant dans la défaite
Partager l'article

Articles

10 anecdotes sur PUBG

Par cyril / février 28, 2018

On ne présente plus PlayerUnknown’s Battlegrounds, l’un des deux rois du Battle Royale aux coudes à coudes avec le tout aussi incroyable Fortnite. Si tu…

Lire l'article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *