On a testé Warhammer: Vermintide 2 !

Des rats, des hommes du chaos et du fun !

Par cyril / mars 5, 2018 / Pas de commentaires
Test Warhammer vermintide 2 test jeu steam

Je dois avouer que l’annonce de Warhammer Vermintide 2 m’avait laissé sur ma faim. Alors que le premier opus, déjà excellent, reprenais à la perfection les codes du cultissime Left 4 Dead, que pouvait bien apporter de nouveau ce Warhammer: Vermintide 2 ?

Quelques nouveaux ennemis, de nouvelles cartes et des arbres de talents pour les personnages (qui restent les mêmes que dans le premier opus) étaient annoncés et c’est sans grand enthousiasme que j’ai sorti la carte bancaire pour acheter ce qui ressemblait plus à un DLC de Warhammer Vermintide qu’à un véritable nouveau jeu… et je me trompais !

Notre avis sur Warhammer: Vermintide 2 ? Un grand pas pour le FPS coop

Effectivement, Warhammer Vermintide 2 ne propose pas d’évolution majeure par rapport au premier opus sur de nombreux points : les graphismes n’ont pas beaucoup évolué, les personnages et les effets sonores sont les mêmes… mais tellement de nouveaux éléments viennent sublimer l’expérience de jeu !

Premièrement, nous ne pouvons pas passer à côté des Hommes du Chaos, la nouvelle faction de l’univers Warhammer qui vient s’allier aux skavens pour nous foutre une râclée. Et on ne parle pas ici de quelques nouvelles unités, mais bien d’une multitude de nouvelles créatures peu raogutantes à massacrer. Les rats aussi comptent de nouveaux membres et même le Rat Ogre, seul boss dans le premier opus, a recruté quelques nouveaux copains dont le charmant Troll Bileux.

C’est donc dans de toutes nouvelles missions au sein d’environnements aussi différents que réussis que vous devrez affronter tout ce beau monde. L’univers de Warhammer est plus immersif que jamais dans ce jeu aux graphismes, à la musique et à l’ambiance sonore léchés !

On prend les mêmes et on recommence… en mieux !

Si les protagonistes de Warhammer: Vermintide sont les mêmes que dans le premier opus, ils ont néanmoins bien changé ! Sienna, Kerillian, Markus, Victor et  Bardin disposent chacun de 3 archétypes. Ces derniers illustrent l’évolution de chaque personnage depuis le premier jeu tant en termes d’histoire que d’accoutrement.

Avoir des personnages avec une histoire et un joli costume, c’est bien. Mais avoir des personnages au gameplay spécialisé, c’est mieux ! Chaque archétype dispose d’un effet passif qui lui est propre, d’une compétence ultime surpuissante ainsi que d’un arbre de talents qui permettent de personnaliser encore un peu plus son gameplay.

Puisqu’un exemple vaut mieux que de longues explications, parlons un peu de SIenna, mon personnage coup de cœur. Si l’un de ses archétypes permet de réduire au maximum la surchauffe de l’arme afin de pouvoir utiliser au maximum le potentiel de la puissante magie du personnage, les deux autres envisagent le gameplay d’une toute autre façon. L’archétype de Pyrommancienne permet de lancer des sorts toujours plus dévastateurs à mesure que la surchauffe augmente. Pour la spécialisation Déchaînée, le concept est poussé encore plus loin. Vos attaques en mêlée sont améliorées à mesure que la surcharge monte et une partie des dégâts subis est transférée dans la surcharge. Cla rend le personnage incroyablement résistant, mais aussi très dangereux puisqu’atteindre le maximum de surcharge vous fera tout bonnement exploser.

Warhammer Vermintide 2 fait donc un grand pas dans la diversité de gameplay en proposant pas moins de 15 archétypes au total. Comme si ce n’était pas suffisant, les différentes armes accessibles ainsi que les talents pour chaque personnage étendent encore un peu plus le champ des possibilités.

Avec un concept excellent qui fait ses preuves depuis Left 4 Dead premier du nom, l’univers fantastique de Warhammer et une profondeur de gameplay hallucinante, Warhammer: Vermintide 2 s’annonce déjà comme l’un des grands noms du FPS coopératif ! À ne manquer sous aucun prétexte !

Graphismes
95%
Univers
100%
Interface
95%
Communauté
95%

Points fort

  • Un excellent jeu de coopération
  • De nombreuses façons de jouer son personnage
  • L’univers incroyable de Warhammer Fantasy Battle

Les Points faibles

  • Jouer dans les modes de difficulté supérieure est quasi-indispensable pour obtenir de bons équipements
Partager l'article

Articles

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *